Prévoir la sortie du logement

départ anticipé – préavis de départ d’un mois civil

Tout départ anticipé doit faire l’objet d’un courrier en recommandé avec accusé de réception auprès de la direction de la résidence universitaire. Le préavis est d’un mois civil complet à compter de la réception du recommandé.

Lorsque le délai de préavis vient à expiration dans le courant d’un mois, le contrat produit effet jusqu’au dernier jour du mois, dans la limite de validité du contrat.
Exemple : Pour un départ le 31 mai : la lettre de préavis en recommandé avec accusé de réception doit impérativement être reçue par la résidence au plus tard le 30 avril. Si ce n’est pas le cas, le loyer du mois de juin est dû en totalité.

Enfin, si l’occupant(e) désire rester quelques jours le mois suivant son départ prévu, il (elle) peut le signaler dans son courrier. Sa demande sera satisfaite en fonction de la disponibilité du logement et au tarif Icare.

état des lieux de sortie

Au départ du résidant, les éventuelles dégradations, tant en ce qui concerne le mobilier qu’en ce qui concerne le logement seront mentionnées sur l’état des lieux de sortie. Cette étape concrétise la fin du droit d’occupation du logement par la restitution effective des moyens d’accès au logement au Crous, par le résidant ou son représentant dûment habilité.

En cas de non-respect de ces principes, le Crous peut exiger du résidant, à son départ des lieux, leur remise en l’état ou conserver à son bénéfice les transformations effectuées sans que le résidant puisse réclamer une indemnisation des frais engagés.

Le Crous a de même la faculté d’exiger aux frais du résidant la remise immédiate des lieux en l’état lorsque les transformations mettent en péril le bon fonctionnement des équipements ou la sécurité du logement.

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !