CVEC

La CVEC est destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé.

Avant de s’inscrire en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur, il est obligatoire de fournir une attestation d’acquittement de la contribution de vie étudiante et de campus que l’on obtient sur cvec.etudiant.gouv.fr

D’un montant de 92 euros, cette contribution est due chaque année par les étudiants lors de leur inscription à une formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur.

  • Certains étudiants, parmi lesquels les boursiers et les réfugiés, sont exonérés du paiement de la CVEC.
  • Les étudiants inscrits dans les lycées ne sont pas concernés par cette contribution, à l’exception de ceux inscrits en CPGE qui devront acquitter cette contribution au titre de leur inscription parallèle en licence, ainsi que les étudiants internationaux présents en France via un programme d’échanges comme Erasmus+.

À quoi sert cette contribution ?

  • À rénover la politique de prévention et améliorer l’accès aux soins sur les campus.
  • À renforcer l’accompagnement social des étudiants.
  • À soutenir les initiatives étudiantes (financer davantage de projets et d’associations étudiantes).
  • À développer la pratique sportive sur les campus.
  • À faire vivre l’art et la culture et diversifier les projets et évènements artistiques et culturels dans les établissements d’enseignement supérieur.
  • À améliorer l’accueil des étudiants (actions d’accompagnement, découverte de l’environnement universitaire, des offres de vie de campus, de l’environnement extra-universitaire, etc.).

La CVEC favorise aussi la création d’une communauté de la vie étudiante, tous les acteurs (services de vie étudiante, organisations représentatives, associations d’étudiants, étudiants, personnalités qualifiées) étant invités à se réunir afin de décider de l’affectation de cette ressource.

Son usage est multiple et varie en fonction des besoins locaux en matière de vie étudiante. Grâce à la CVEC, des offres élargies de consultations de spécialistes dans les services sanitaires universitaires, des vacations de psychologues, des formations aux premiers secours, ou encore des cours de nutrition ont pu être financés. Elle permet également à des étudiants d’avoir gratuitement accès aux activités culturelles et sportives ou de soutenir la mise en place de festivals, de concours, de magazines étudiants, etc. Enfin, des AGORAé, proposant notamment des cours de cuisine et des jardins partagés, ont vu le jour.

Entre le 17 mars (début du confinement) et fin juin, plus de 18 millions d’euros ont été utilisés afin de soutenir les étudiants. Les établissements ont ainsi massivement déployé la CVEC pour financer des aides de toute nature (financières, alimentaires et de première nécessité) ainsi que des actions de lutte contre l’isolement numérique. La téléconsultation, notamment psychologique, a pu être développée afin de maintenir un accès aux soins pour les étudiants isolés. Les services culturels et ceux relatifs au sport et à l’activité physique ont également mis en ligne leurs ressources et proposé des événements à distance.

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !