A quoi rêvent les lauréats du concours de la nouvelle ?

Publié le 3 juin 2022 Concours

Après une lecture attentive et experte, les membres du jury du concours étudiant de la nouvelle ont choisi de récompenser quatre étudiants pour leur nouvelle sur le thème « rêve ». Félicitations à Claire Laurens, Seliha Ghafar, Marine Marchelli et Mickaël Heitzmann les lauréats 2022 pour l’académie de Nice !

Les lauréats 2022 du concours étudiant de la nouvelle

  • Premier prix (250 €) : Claire Laurens, étudiante en Master 1 Littérature à l’université de Toulon, pour sa nouvelle La robe à sequins
  • Deuxième prix (150 €) : Seliha Ghafar, étudiante en 2e année à l’IUT Gestion des Entreprises et des Administrations de Draguignan, pour sa nouvelle Le rêve d’un martyr
  • Troisième prix (50€) : Marine Marchelli, étudiante en doctorat Littérature générale et comparée à l’université Côte d’Azur, pour sa nouvelle Une nuit parfaite

Et une mention spéciale du jury : Mickaël Heitzmann, étudiant en master spécialisé en énergies renouvelables au Mines ParisTech de Sophia Antipolis, pour sa nouvelle Le pont

👉 En cliquant sur le titre de la nouvelle, vous pourrez la lire en intégralité !

Comme chaque année, les lauréats vont recevoir leur prix ce vendredi 3 juin dans le cadre de l’ouverture du festival Nice Fictions. La remise des prix fera l’objet d’une diffusion en direct à 18h sur la page Facebook du festival.

Depuis 2015, l’association Nice Fictions organise au printemps le festival du même nom sur le campus Saint Jean d’Angély à Nice. Ce festival dédié à toutes les formes d’imaginaires (écriture, art, jeux,…) et unique dans la région rencontre à chaque nouvelle édition un public toujours plus nombreux.

Depuis la première édition, le festival propose à ses auteurs invités de participer au jury du concours et accueille la remise des prix des lauréats au cours de la cérémonie d’ouverture.

Merci à notre jury 2022

Pour encourager les candidats du concours étudiant de la nouvelle et leur permettre de bénéficier de regards d’experts sur leur texte, le Crous Nice-Toulon s’attache à composer son jury de professionnels du monde du livre, du premier prix de l’an passé et d’un étudiant travaillant au Crous.

Un grand merci à notre jury 2022 composé de :

  • Danielle Martinigol, romancière et nouvelliste 
  • Elysabeth Marque, libraire 
  • Hélène Marchetto, autrice, illustratrice, peintre 
  • Françoise Michelizza, conservatrice générale du réseau Bibliothèques Municipales à Vocation Régionale (BMVR) de Nice 
  • Boris Monachon, premier lauréat académique de la nouvelle 2021 
  • Damien Guiral, étudiant alternant en communication au Crous Nice-Toulon 

Une sélection académique puis nationale

Pour chaque discipline des concours de création étudiante, si un nombre suffisant de candidatures parvient au Crous, un jury composé de personnalités locales et de professionnels de la culture effectue une sélection pour récompenser les lauréats de l’académie (Alpes-Maritimes & Var). Ces derniers sont ensuite qualifiés pour participer à la sélection des concours nationaux organisés par le réseau des Crous.

Pour le concours de nouvelle, c’est le Crous Lille qui organise le jury national. Les textes du premier et du deuxième prix du jury académique, donc « La robe à sequins »de Claire Laurens et « Le rêve d’un martyr » de Seliha Ghafar, lui sont transmis pour être lu par le jury national qui se réunira en octobre 2022 à Lille. On croise les doigts pour que « nos » deux étudiantes soient primées une seconde fois !

un lauréat 2021 publié

Boris Monachon en dédicace dans un magasin Cultura à La Garde

Boris Monachon, premier lauréat du concours de la nouvelle 2021, a publié depuis son prix un recueil de nouvelles en auto édition et intitulé Quatre nouvelles étranges inspirées d’Écosse: Nouvelles fantastiques et horrifiques.

« L’inexplicable décès d’un professeur spécialiste du zombie vaudou, l’enquête d’une ex-inspectrice au service du gouvernement au sujet de disparitions dans un village reclus, l’histoire d’un ivrogne qui hante toute personne qui l’entend, et le rêve incroyablement marquant d’un voyageur déprimé ; autant d’histoires que peut inspirer l’Écosse rurale, ses paysages et son atmosphère sombre et ancestrale. »

 

 

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !