La choucroute, mieux vaut la manger que de pédaler dedans

Publié le 19 février 2018 Repas thématique

Affiche menu alsacien 21 février 2018Après les USA, l’Alsace en passant par la Chine. Quel rapport avec la choucroute ? Aucun. Si ce n’est que mercredi 21 février dans votre resto U on vous en propose une, de choucroute. Et même qu’on l’accompagne d’une tartine alsacienne en entrée et d’une tarte aux mirabelles.

Oui, mais alors que fait la Chine au milieu de cette histoire de choucroute ?

La choucroute, plat emblématique de cette belle région de France, puise ses origines en…Chine !La fédération des Chefs d’Alsace nous apprend que la découverte du chou fermenté s’est faite par hasard, à l’occasion d’un rigoureux hiver au IIIe siècle avant notre ère. Les ouvriers avaient abandonné le chantier de la Grande Muraille de Chine pour s’abriter en plaine en laissant leurs vivres sur place. A leur retour ils auraient découvert le « chou aigre » qui avait fermenté sous la neige. Le chou aigre a ensuite voyagé jusqu’en Europe.

C’est au 16ème siècle que les allemands inventèrent la fermentation au sel. C’est ainsi que la choucroute se répandit en Alsace, région qui donna ses lettres de noblesses à la traditionnelle Choucroute et qui la baptisa, puisqu’en alsacien « Sürkrüt » : littéralement « sür » (aigre) et « Krüt » (herbe) = Choucroute !

Et si on vous souhaite « e güeter » vous pourrez répondre « e Bessere » !

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !