Happening clownesque au resto U Montebello

Publié le 1 avril 2016 Culture  -  Restauration

Crous : happening clownesque au resto uMêler happening, théâtre et restauration, mission impossible ? Le Crous l’a pourtant fait vendredi dernier en proposant aux étudiants une animation loufoque et haute en couleurs au sein du resto U Montebello, situé sur le campus Valrose à Nice.

Olivier et Nathalie, comédiens de la compagnie de l’Arpette, se sont glissés dans la peau d’un professeur de lettres modernes psychédélique et de son assistante extravagante. Difficile de passer inaperçu entre les convives vu la tenue improbable du professeur et le maquillage osé de son assistante.

Crous : happening clownesque au resto u Crous : happening clownesque au resto u Interpeller, surprendre, provoquer des fous rires et casser la routine, tel était le pari. Mission accomplie !

Le théâtre de l’invisible au resto u

La compagnie de l’Arpette pratique le théâtre de l’invisible. Il s’agit de jouer une scène au milieu d’un public non prévenu : dans la rue, à une terrasse de bar, sur un marché, dans un train ou dans un resto U… Ceux qui se trouvent là assistent à la scène par hasard et ignorent qu’il s’agit d’un spectacle. On cherche à susciter des réactions de révolte et de solidarité. C’est une forme de théâtre forum où l’illusion est maintenue jusqu’au bout. La compagnie est très sensible à cette forme théâtrale car elle implique à leur insu les gens de la rue et les invite à prendre la parole sur des sujets de société.

la compagnie de l’Arpette

Depuis sa création en 1997, la compagnie de l’Arpette s’invente un chemin de traverse à la croisée du théâtre et de l’art clownesque. Dans ses créations, la place de l’interprète est prépondérante. C’est au travers de son univers, de sa confrontation et de son partage avec les autres (partenaire, metteur en scène) que l’écriture s’élabore. Une écriture qui se fait directement sur le plateau et qui évolue au fur et à mesure de la création et des représentations. Car l’écriture clownesque reste une forme sensible et mouvante . Toutefois, au fil des années, une ligne artistique s’est dessinée par elle-même, une devise pourrait-on dire : « Faire rire avec élégance » en restant fidèle à l’Auguste dans la recherche du bide et de la catastrophe mais aussi au Clown Blanc dans sa préciosité et sa distinction. C’est dans cette dualité constante entre l’échec et l’envie d’être admirés que s’expriment nos clowns et se créent nos spectacles.

En savoir plus sur la compagnie de l’Arpette

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !